Si vous êtes un futur bachelier souhaitant venir étudier en France, un nouveau classement assez insolite vient de sortir. Il liste les domaines d études après lesquelles les jeunes galèrent le plus à trouver un emploi. Le « palmarès » a été réalisé par le site d emploi qapa.fr.

Voici un extrait de l interview de Stéphanie Delestre, co-fondatrice de qapa.fr par Laure-Emmanuelle Husson sur Challenges.fr suivi de la liste des cursus qui seraient donc à éviter.

 

 

Quelle méthode avez-vous utilisé pour réaliser cette étude ?

Cette enquête a été réalisée avec nos propres données, puisque nous disposons de 300.000 demandeurs d'emplois sur qapa.fr et 70.000 offres d'emplois ont été déposées sur notre site. Ce n'est donc pas un sondage. Tout est fait maison avec nos propres indicateurs.

Le journalisme, l'édition et l'imprimerie sont, dans votre classement, les formations qui recrutent le moins. Il est en effet très rare de trouver des offres d'emplois dans le journalisme, ce milieu fonctionnant plutôt par réseau &

Pour beaucoup de jeunes, c'est un rêve de faire du journalisme. Pourtant c'est très difficile de se faire embaucher car le secteur est en crise. TF1 vient ainsi d'annoncer un plan de licenciements. J'ai eu notamment le cas d'une femme d'une cinquantaine d'années qui était pigiste. Elle était désespérée. Nous lui avons finalement trouvé un emploi dans un groupe d'écoles privées pour y dispenser des cours.  Mais vous avez raison, tous les recruteurs ne déposent pas d'offres sur Internet, même si ce qu'on appelle les "job boards" ont révolutionné le marché de l'emploi.

Les études en sciences humaines comme la psychologie et la sociologie sont réputées "bouchées". Pourtant, elles n'apparaissent pas dans votre classement. La situation a-t-elle changé ?

Non, il y a toujours trop de monde dans ces filières mais elles ne sont pas dans le classement, car souvent les étudiants commencent dans cette filière mais ne terminent pas leurs études.

Aux regards de cette enquête, que conseilleriez-vous à un jeune bachelier ?

Je vais provoquer mais pour moi, le Bac ne sert plus à rien. Il faut continuer et faire des études supérieures. Selon nos chiffres, il est préférable de faire un IUT, BEP, BTS ou un CAP qu'une formation à bac+5. Le bac+3/+5 ne correspond pas aux besoins du marché et ne forme pas aux bons métiers. Par exemple, nous avons des gros besoins en commerciaux et les ESC forment plutôt à la gestion.

Voici le classement des formations "pour être sûr d'être au chômage après le Bac" :

1. Journalisme/Edition/Imprimerie

2. Commerce de gros et Import/export

3. Chimie

4. Industrie textile, cuir et confection

5. Agro-alimentaire

6. Droit

7. Social

8. Télécommunications

9. Beauté/Cosmétiques

10. Marketing/Communication/Publicité/RP

Alors comment percevez-vous ce classement? Si vous avez étudiez en France dans l'un de ces domaines, avez-vous eu du mal à trouver un emploi par la suite?

 

Elodie Logne
Author: Elodie Logne
Analyste sur Nextafrique.com.

Psychologue du travail, Elodie travaille à Lyon au sein d'un cabinet de recrutement international. Elle est spécialiste des relations et de l'épanouissement professionnels et est passionnée par les voyages.