Aussi surprenant que cela puisse paraître, le journal sud-africain Times Live rapporte que Nollywood, l'industrie cinématographique nigériane, aurait produit plus de films l'an dernier qu'Hollywood (concurrent américain) et Bollywood (concurrent indien produisant environ un millier de film par an).

Avec une production variant de 1.000 à 2.000 films par an, les productions nigérianes se placent donc en pole position mondiale en termes de nombre de films.

Mais malgré la quantité des productions « Nollywoodiennes », le chiffre d'affaires annuel ne serait que de 250 millions de dollars, selon Emeka Mba, directeur général du Conseil National de Censure des Film de Vidéos du Nigéria.

L'année dernière, le secteur a bénéficié d énormes investissements de la part des banques nigérianes mais aussi sud-africaines, y compris de Nexim Bank (la banque d Import-Export du Nigeria), pour encourager davantage de cinéastes à commanditer des projets.

Franco Sacchi, cinéaste zambien avait déclaré dans un discours « Welcome to Nollywood » sur TED Talk en 2008 sur le sujet, qu'il croit que Nollywood est, pour les cinéastes étrangers, le lieu idéal où développer des idées cinématographiques. Les raisons : des relativement faibles coûts de production pour les cinéastes étrangers et la positivité générale du secteur. Les directions nigérianes ont une passion pour le cinéma brut que seul un marché émergent peut vraiment apprécier.

Malgré un futur empli de promesses, Nollywood ne joue pour l instant qu un rôle très marginal dans le secteur cinématographique mondial avec une qualité de production encore considérée comme inférieure à la norme dans d'autres endroits.

Toutefois, si l'investissement continue et l'expertise étrangère est utilisée à bon escient dans la région, il n'y a aucune raison pour que les exportations de films nigérians ne puissent pas augmenter de façon drastique dans les années à venir.

Mesdames et messieurs les banquiers, investisseurs, capital-risqueurs, investissez & pour que l on puisse continuer à savourer les histoires d amour, de trahisons, de luttes de pouvoir et autres mélodrames qu offre l industrie cinématographique nigériane.

Muriel Panzu
Author: Muriel Panzu
Analyste sur Nextafrique.com.

Joie, bonne humeur, humour, mise en scènes, voilà ce qui me caractérise. Passionnée par l'art et le théâtre africain, je reste à l'affût de toute nouvelle bonne ou mauvaise.