L'Afrique ne reste pas sans réponse aux tablettes numériques venues d'Occident. Pour répondre aux besoins locaux en nouvelles technologies, deux entrepreneurs africains ont conçu des tablettes numériques innovantes et à faible coût.

L'Inye made in Nigeria

Saheed Adepoju, originaire du Nigéria a dévoilé l'Inye cette semaine, une tablette numérique conçue pour être la réponse africaine à l'iPad.

L'entrepreneur de 29 ans a développé une alternative moins coûteuse aux tablettes occidentales ciblant le public africain qui souhaite naviguer sur Internet avec un dispositif pas cher.

Le principal argument de vente de la tablette est son prix : seulement 350 dollars US, la moitié du prix d'un iPad, qui se vend à environ 700 dollars.

Adepoju prévoit également de vendre son appareil (qui s'exécute sur le système d'exploitation Android) au gouvernement nigérian. L'appareil de 8 pouces est à mi-chemin entre la taille d un ordinateur portable et celle d un téléphone mobile.

« Le Inye est un dispositif Internet mobile. Il vous donne accès à l'Internet. Il vous permet de lire des fichiers multimédias et regarder des films », a déclaré Adepoju à la BBC. « Vous avez des applications logicielles standard qui préinstallées et puis vous avez celles sur lesquelles nous travaillons avec divers développeurs locaux pour les regrouper en packages ».

Adepoju, formé en programmation Java, espère aussi fournir des applications éducatives de sensibilisation sur l'eau, l'assainissement et le VIH.

Cette nouvelle invention fait écho à une invention similaire venant du Congo, commercialisée depuis le 30 janvier dernier à Brazzaville et à Pointe-Noire.

La Way-C made in Congo-Brazzaville

La tablette, baptisée la « Way-C » (qui signifie « la lumière des étoiles » en dialecte congolais) a été inventée au Congo par Vérone Mankou, jeune entrepreneur de seulement 26 ans, par le biais de sa société VMK.

A l'origine, le but était de créer un ordinateur pas cher pour les Africains. Le dispositif est conçu pour donner accès à Internet à un maximum de personnes.

Sur le site officiel de l appareil, Mankou décrit la tablette comme conciliant qualité et accessibilité en termes de prix.

« La Way-C est, sans doute, la tablette la moins chère du marché (en Afrique) pour les outils de qualité égale », indique-t-il sur le blog de l entreprise.

VMK a fait le pari de combler le fossé sur le marché avec un outil spécialement conçu pour les Africains, et a commercialisé son dispositif à environ 300 dollars US (150.000 FCFA) l unité.

Kader Diakité
Analyste sur Nextafrique.com.

Ingénieur en chimie fine, Kader travaille à Londres comme chercheur au sein d'une société de cosmétique. Ces centres d'intérêts sont la technologie, le développement durable et les sciences en général