Six solutions technologiques pour la bonne gouvernance

Des idées citoyennes utilisant les nouvelles technologies ont été identifiées et accompagnées avec un mot d'ordre : Mettre la technologie au service du social et de l'humain. Dans un contexte où les nouvelles technologies et les espaces créatifs sont de plus en plus présentés comme des viviers de solutions pour un changement social et une amélioration de la gouvernance en Afrique de l'Ouest.

Il est indéniable que l'importance de leur apport à ce niveau dépend, notamment, du taux de pénétration des technologies de l'information et de la communication dans la sous-région, de l'étendue de la défaillance en gouvernance ou même de l'approche technologique utilisée. Pourtant, l'Afrique de l'Ouest regorge d'idées en ce sens et le Projet OpenSocieTic s'est lancé le défi de les appuyer.

Durant plusieurs mois, OSIWA a donc accompagné CTIC Dakar (un incubateur d'entreprise) dans ce programme visant principalement à canaliser le potentiel offert par les Technologies de l'Information et de la Communication pour la promotion de la bonne gouvernance en Afrique de l'Ouest. Des idées citoyennes utilisant les nouvelles technologies ont été identifiées et accompagnées.

  • Comment améliorer le contrôle des systèmes de santé au Sénégal ?
  • Comment faciliter l'accès à la constitution et aux lois au Ghana ?
  • Comment pousser les gouvernements locaux, dans le nord du Nigeria, à une meilleure utilisation des ressources publiques ?

La cérémonie de lancement du programme des technologies pour la bonne gouvernance « Open Societic » organisé par OSIWA, le CTIC et d’autres partenaires, a eu lieu le 25 Juin 2014 à l’Institut Français de Dakar. Alors que les participants au concours étaient invités à insister sur la lutte contre la corruption, l’engagement citoyen et la bonne gouvernance sur les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’agriculture, les échanges ont permis de dégager des pistes de réflexions sur les principes de transparence et de redevabilité qui sont des garants de la bonne gouvernance des Etats.

Au terme de la cérémonie, six projets pilotes ont été sélectionnés. Il s’agit de Saaduwa d’Ibrahima Alio Sanda, de Saytu de Nelam Services, du projet Education budget tracker de Follow the money, de Citizen café de Cyriac Gbogou, de 233 law de Yougora et de Sénégal Ouvert de Mamadou Diagne. Ces projets seront financés et accompagnés sur une période de 6 mois.

J.P. Ntchoum
Author: J.P. Ntchoum
Analyste sur Nextafrique.com.

JP Ntchoum est Responsable des systèmes d'informations dans le secteur pharmaceutique. Deux passions : les systèmes d'informations et les mécanismes de développement.


Six solutions technologiques pour la bonne gouvernance
Watch the video

Des idées citoyennes utilisant les nouvelles technologies ont été identifiées et accompagnées avec un mot d'ordre : Mettre la technologie au service du social et de l'humain. Dans un contexte où les nouvelles technologies et les espaces créatifs sont de plus en plus présentés comme des viviers de solutions pour un changement social et une amélioration de la gouvernance en Afrique de l'Ouest.

Il est indéniable que l'importance de leur apport à ce niveau dépend, notamment, du taux de pénétration des technologies de l'information et de la communication dans la sous-région, de l'étendue de la défaillance en gouvernance ou même de l'approche technologique utilisée. Pourtant, l'Afrique de l'Ouest regorge d'idées en ce sens et le Projet OpenSocieTic s'est lancé le défi de les appuyer.

Durant plusieurs mois, OSIWA a donc accompagné CTIC Dakar (un incubateur d'entreprise) dans ce programme visant principalement à canaliser le potentiel offert par les Technologies de l'Information et de la Communication pour la promotion de la bonne gouvernance en Afrique de l'Ouest. Des idées citoyennes utilisant les nouvelles technologies ont été identifiées et accompagnées.

  • Comment améliorer le contrôle des systèmes de santé au Sénégal ?
  • Comment faciliter l'accès à la constitution et aux lois au Ghana ?
  • Comment pousser les gouvernements locaux, dans le nord du Nigeria, à une meilleure utilisation des ressources publiques ?

La cérémonie de lancement du programme des technologies pour la bonne gouvernance « Open Societic » organisé par OSIWA, le CTIC et d’autres partenaires, a eu lieu le 25 Juin 2014 à l’Institut Français de Dakar. Alors que les participants au concours étaient invités à insister sur la lutte contre la corruption, l’engagement citoyen et la bonne gouvernance sur les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’agriculture, les échanges ont permis de dégager des pistes de réflexions sur les principes de transparence et de redevabilité qui sont des garants de la bonne gouvernance des Etats.

Au terme de la cérémonie, six projets pilotes ont été sélectionnés. Il s’agit de Saaduwa d’Ibrahima Alio Sanda, de Saytu de Nelam Services, du projet Education budget tracker de Follow the money, de Citizen café de Cyriac Gbogou, de 233 law de Yougora et de Sénégal Ouvert de Mamadou Diagne. Ces projets seront financés et accompagnés sur une période de 6 mois.

J.P. Ntchoum
Author: J.P. Ntchoum
Analyste sur Nextafrique.com.

JP Ntchoum est Responsable des systèmes d'informations dans le secteur pharmaceutique. Deux passions : les systèmes d'informations et les mécanismes de développement.