Deux jeunes entrepreneurs de la diaspora africaine fournissent une alternative d'auto-formation en ligne avec leur solution innovante Tutorys, une plateforme web de tutoriels vidéo courts et ciblés qui permettent de se former de fau00e7on autodidacte à la Bureautique au Webmarketing et à lu2019Internet.

La maîtrise des technologies informatiques apparaît de plus en plus comme un enjeu fondamental pour la gestion des institutions d'Etat et pour les entreprises privées. Dans le domaine industriel, l informatique est la clef de nombreux gains de productivité et, donc, facteur de compétitivité mondiale pour chaque industrie nationale.

Les gouvernements africains doivent tenir compte de la place grandissante de l'informatique dans la société d'aujourd'hui en introduisant des les écoles des matériels fiables et des logiciels techniquement et pédagogiquement performants de sorte que les nouvelles générations de citoyens africains maîtrisent les outils bureautique basiques à la fin de leurs cursus primaires et secondaires.

En attendant de telles réformes, que faire lorsque l'on souhaite intégrer le monde du travail sans maîtriser l'informatique de base ? S'inscrire à une formation longue, coûteuse et si diversifiée qui, au final, ne permet bien souvent pas de résoudre les challenges quotidiens rencontrés dans l utilisation professionnelle ou personnelle des outils informatiques ?

Face à cette problématique, deux jeunes entrepreneurs de la diaspora africaine fournissent une alternative d'auto-formation en ligne avec leur solution innovante Tutorys, une plateforme web de tutoriels vidéo courts et ciblés qui permettent de se former de façon autodidacte à la Bureautique au Webmarketing et à l Internet.

Boubacar Diallo, guinéen, et Fouad Berrar, marocain, sont partis du constat qu en Afrique, notamment, il existe une réelle volonté de se former aux NTIC, même si les moyens financiers manquent trop souvent. Agés de seulement 27 ans, leur objectif est de démocratiser l'utilisation de l'informatique auprès du plus grand nombre.

Boubacar Diallo nous en dit plus sur cette initiative en partageant son expérience, ses conseils et ses ambitions dans un entretien exclusif accordé à nextafrique.com.

Next-Afrique : Pouvez-vous nous décrire votre projet ?

Boubacar Diallo : Nous avons lancé une solution de Microlearning informatique : Tutorys.

Ce sont des tutoriels vidéos en français et en anglais de 4 min maximum qui permettent de se former à la Bureautique (Word, Excel, PowerPoint, Outlook), au Webmarketing (Blogger, Mailchimp, Facebook Pages, Google Analytics) et d'autres domaines à venir (Internet).

Nous avons une offre pour les particuliers avec notre site web tutorys.com ou chaîne Youtube http://www.youtube.com/Tutorys(+500 vidéos accesibles gratuitement), et pour les entreprises via notre plateforme http://www.tutorys.biz(en cours de finition)

A travers ce projet nous souhaitons démocratiser l'utilisation de l'informatique au plus grand nombre de personnes (gratuitement sur tutorys.com).

Boubacar et Fouad

« Les pièges à éviter : vouloir garder son idée de peur de se la faire voler. Soyons francs, avec l'explosion du web lorsque vous avez une idée, des milliers d'autres personnes l'ont aussi et communiquent dessus. »

Crédits Photo : Boubacar Diallo

Malgré de nombreux tutoriels vidéos disponibles sur le net, les nôtres se caractérisent par :

- des vidéos professionnelles qui suivent une charte pédagogique et graphique Tutorys

- des vidéos validées par des experts en pédagogie et des professionels du Microlearning

- des vidéos courtes, plus adaptées à la durée d'attention des apprenants (5 min)

- des vidéos qui suivent un parcours de formation complet allant du niveau débutant à avancé

- des vidéos sans son afin d'être visualisables par le plus grand nombre, y compris les malentendants. Le son est remplacé par des bulles interactives qui orientent l'attention de l'apprenant

- des vidéos disponibles en anglais et en français

Comment en avez-vous eu l idée ?

Plusieurs facteurs ont contribué à la genèse du projet :

Lorsque nous souhaitons savoir comment fonctionne un logiciel nous cherchons des tutoriels vidéos dans Google ou YouTube. Lors de nos formations en informatique présentielles, nous avions toujours les mêmes questions qui revenaient de la part des apprenants. Nous avons fusionné ces deux idées afin de constituer une base de données de tutoriels vidéos courts sur l'utilisation de logiciels, arrangés en parcours de formation.

Quel est votre parcours (formation, expérience en quelques mots) ?

Nous sommes Fouad et Boubacar, deux amis d'enfance aux profils complémentaires, réunis dans un but commun : poursuivre et vivre notre passion d'entrepreneurs. Fouad apporte son expérience dans le commerce et le marketing (DUT en Techniques de commercialisation), Boubacar apporte son expertise du développement informatique et de la gestion de projet (Ingénieur en informatique).

Comment avez-vous financé votre capital initial ? Quels fonds et quelles aides avez-vous obtenus pour pouvoir lancer votre business ?

Depuis le début de cette aventure, nous avons entièrement financé nous même les fonds. Pour ce faire en parallèle de ce projet nous avons réalisé des formations et développement d'applications (mobiles et sites web) pour des clients.

Nous avons également payé nous même notre incubation de 6 mois à Novancia et d'un an à EFREI Entrepreneurs.

Comment avez-vous convaincus les investisseurs de vous faire confiance ?

Nous n'avons pas encore fait d'appels à des investisseurs. En France, contrairement aux pays anglo-saxons les investisseurs participent dans votre projet lorsque vous avez déjà quelques clients et du CA (peu de capital-amorçage http://www.apce.com/pid1617/le-capital-risque.html).

Nous souhaitons rester maîtres de l'orientation initiale et des valeurs de notre entreprise. Nous voulons augmenter la valorisation de notre startup avant de faire rentrer des investisseurs

Quelles sont vos prochaines étapes d expansion ?

Les prochaines activités pour Tutorys sont :

- Mettre en place notre concours Tutorys Campus Cup (concours pour étudiants)

- Développer le catalogue des tutoriels vidéos (Webmarketing, Wordpress, SEO)

- Développer une application mobile (tablettes iPad et Android)

- Rechercher des financements

- Développer la solution de Webcasting (séminaires virtuels par email)

Un conseil pour les aspirants entrepreneurs ? Les choses à faire & Les pièges à éviter ?

Conseil : n'ayez pas peur de vous lancer, il n'y aura pas de "bon moment" d'autant plus que c'est la crise, donc créez votre propre travail au lieu d'en chercher !

Les choses à faire : passer par une période d'incubation pour vous faire conseiller au mieux dès le départ, se renseigner car il y a pas mal d'aides disponibles

Les pièges à éviter : vouloir garder son idée de peur de se la faire voler. Soyons francs, avec l'explosion du web lorsque vous avez une idée, des milliers d'autres personnes l'ont aussi et communiquent dessus. Alors qu'en parlant de votre projet sans insister sur les points innovants bien sûr, vous aurez beaucoup de retours très importants qui vont contribuer au succès de celui-ci

Pour notre génération, le plus important n'est plus l'idée, mais bien l'exécution du projet et les membres de notre équipe ! Merci pour votre soutien !

Kader Diakité
Analyste sur Nextafrique.com.

Ingénieur en chimie fine, Kader travaille à Londres comme chercheur au sein d'une société de cosmétique. Ces centres d'intérêts sont la technologie, le développement durable et les sciences en général