Un projet photographique unique visant à présenter une nouvelle vision du continent africain sera exposé pour la première fois en Afrique en mars 2011.

L'Autre Afrique par le photographe Philippe Sibelly est un travail en développement, dans le but ultime de créer 54 images, une de chaque pays sur le continent. L'Afrique souffre d'un « déficit d'image »: « Alors que les Africains ont une vison de l'Occident principalement par les films d'Hollywood, nous, en Occident, on a seulement entendu parler de l'Afrique à travers les titres déprimants des médias. », confie Sibelly.  

Selon Sibelly, ceci inclut comprend des unes comme: «Les troupes en Mauritanie ont renversé le gouvernement», «Les troubles en Guinée menacent les affaires minières lucratives», «Les vieux ordinateurs ont causé des problèmes de toxicité au Ghana» et «Delta du Niger: La malédiction de l'or noir». Autant de titres quotidiens représentant un autre jour normal en Afrique, vu des médias occidentaux.  

Sibelly ajoute que, tandis que l'Afrique fait face à de nombreuses questions, les aspects positifs en provenance du continent ne sont jamais signalés.  

« Cet afro-pessimisme occulte les nombreuses nouvelles encourageantes. Les économies africaines croissent à un rythme beaucoup plus élevé que dans l Occident, stimulées par les prix élevés des matières premières. De nombreux pays comme la France et le Royaume-Uni, les deux principales anciennes puissances coloniales, les États-Unis, mais plus important encore l'Inde et la Chine ont un regain d'intérêt pour ces terres. », explique Sibelly.  

Sibelly a photographié sept pays africains: l Algérie, la Mauritanie, le Cap Vert, le Sénégal, le Cameroun, le Gabon et Sao Tomé et Principe, planifiant de visiter le Ghana, le Togo, la Guinée équatoriale et l'Éthiopie en 2011.  

Selon Sibelly, le projet est visuel et conceptuel, et vise à équilibrer le déficit d'image subi par l'Afrique. Le projet est articulé autour de trois thèmes principaux :

  • des portraits de travailleurs africains de la classe moyenne émergente,
  • des paysages urbains de nuit,
  • et des portraits de DJs de radio.  

« Je passe beaucoup de temps à rechercher et à créer des  contacts avant chaque voyage, pour être en mesure de photographier le plus rapidement possible une fois en Afrique. La Classe moyenne  est un terme générique assez difficile à définir précisément. Je prends grand soin dans le choix de mes modèles car je dois identifier les Africains qui apprécient leurs modes de vie proches de ceux de la classe moyenne européenne (travail, famille, vacances ...) », dit Sibelly.  

Sibelly est né en France et est maintenant installé à Londres au Royaume-Uni. Une exposition de son projet pourra être vue à partir de 12 Mars 2011 à l'Alliance Française d'Accra, au Ghana.  

Pour plus d'informations, visitez le site Web de L'Autre Afrique.

Severine Dupont
Analyste sur Nextafrique.com.

Titulaire d'un master en sciences appliquées et d'un MBA, Séverine est consultante et exerce entre Paris, Abidjan et Dakar. Elle est passionnée par la culture et les innovations locales africaines.