Après avoir lancé la première tablette tactile africaine fin janvier, le Congolais Vérone Mankou, 27 ans, a lancé jeudi dernier à Brazzaville le premier smartphone made in Africa, en promettant un tarif raisonnable .

 

Vérone Mankou a présenté Elikia (espoir, en lingala, langue nationale au Congo) avec comme message: Soyez différent, premier smartphone africain, conçu avec nos valeurs .

Le smartphone est assemblé en Chine. Il dispose d'un écran tactile de 3,5 pouces, siglé des lettres VMK (Vumuka, réveillez-vous en kituba, deuxième langue nationale).

Elikia dispose d'une mémoire RAM de 512 M0, d'un processeur de 650 Mhz, d'une mémoire interne de 256 M0 -extensible jusqu'à 32 Go- et d'un appareil photo d'une capacité de 5 mégapixels. Il possède par ailleurs un gyroscope, une géolocalisation GPS et une connectivité sans limite par son wifi et Bluetooth.

Le smartphone existe en couleurs, et des applications bien connues sont disponibles (Facebook, Twitter, YouTube...). De même que d'autres développées par VMK, qui propose également des jeux.

Elikia sera commercialisé par trois grandes compagnies privées de téléphonie mobile basées au Congo. Il coûtera 85.000 Fcfa (près de 130 euros).

Actuellement, à Brazzaville, le prix d'un Blackberry avec toutes ces applications varie entre 150.000 FCFA (228 euros) et 300.000 Fcfa (450 euros).

Vérone Mankou, également conseiller aux nouvelles technologies de la communication au ministère de tutelle, a décroché un baccalauréat et un Brevet de technicien supérieur (BTS) en maintenance et réseaux à Pointe-Noire, la capitale économique du Congo.

Les prochains défis de Vérone Mankou? Entre autres, créer un ordinateur à 100 dollars, une tablette double écran éducative, etc.

AFP

 

Author: Agence France Presse